Maison

Augmenter l’isolation thermique d’un plafond de sous-sol à faible hauteur

Le plafond est l’une des zones qui enregistre les plus importantes déperditions de chaleur au sein d’une habitation. Cela est d’autant plus marqué lorsqu’il s’agit du plafond d’un sous-sol.

Découvrez dans cet article la procédure pour améliorer l’isolation thermique de votre plafond de sous-sol afin de remédier aux déperditions.

A découvrir également : 8 utilisations du vinaigre blanc pour nettoyer la maison

Isolation thermique de plafond du sous-sol d’un bâtiment

Présentation générale de la situation

Durant la période hivernale, le froid monte par le bas malgré la présence des équipements de chauffage.

Ceci s’explique par l’absence d’une véritable isolation du plancher bas. La meilleure façon de faire face à cette situation est de procéder à une isolation par le plafond du sous-sol. Il s’agit d’une technique assez aisée à mettre en œuvre.

A voir aussi : Trouver la meilleure pompe à eau pour votre jardin - Les grandes marques et les systèmes de relevage de l'eau de pluie

La démarche à suivre

Réaliser une isolation du sous-sol par le dessous consiste en la mise en œuvre d’un ensemble de techniques. Le choix de l’une ou de l’autre va dépendre des caractéristiques spécifiques du bâtiment.

  • Dans la majorité des cas, il est question de coller un certain nombre de plaques d’isolant thermique sur le plafond. Cette méthode offre l’avantage d’être rapide dans sa mise en place et permet de conserver une hauteur acceptable pour le plafond ;
  • Une autre méthode consiste à procéder par pulvérisation d’un isolant. Cette technique permet notamment d’atteindre des espaces difficilement accessibles par la première méthode ;
  • Une autre technique d’isolation thermique d’un plafond consiste à visser des plaques ou panneaux isolants sur toute la surface cible. Les vis peuvent être positionnées directement contre le plafond. Cette technique requiert la pose d’un grillage ou de lambourdes.
  •  Une autre option est de procéder à l’isolation sous des dalles de hourdis en installant une couche de béton mélangé avec d’autres matériaux (bois ou isolants synthétiques).

Augmenter l'isolation thermique d'un plafond de sous-sol à faible hauteur

Les avantages d’une isolation du plafond d’un sous-sol

Réaliser une isolation thermique du plafond du sous-sol d’un bâtiment présente plusieurs avantages. Il s’agit notamment :

De limiter les pertes de chaleur et ainsi de réduire les dépenses liées à l’installation d’un éventuel système de chauffage. Ce faisant, cela réduit également vos factures d’énergie ;

D’améliorer votre confort thermique et acoustique surtout si vous disposez d’appareils bruyants dans votre sous-sol ;

De valoriser le bien  immobilier, vous permettant ainsi de gagner tout au long de l’opération ;

D’obtenir une empreinte environnementale réduite, vous participez ainsi à la préservation de l’environnement et vous pouvez en plus bénéficier de quelques aides de l’Etat pour accompagner et encourager la rénovation énergétique.

Les matériaux indispensables pour une isolation du plafond de votre sous-sol

Le choix du type de matériau va dépendre de la qualité de la surface. Pour une surface irrégulière, il faudra privilégier un isolant souple. Une surface plane pourra quant à elle s’accommoder d’isolants rigides. En fonction de l’usage de votre sous-sol, il est possible de recouvrir votre travail par une couche protectrice ou alors laisser le matériau visible.

En définitive, le choix de la bonne matière isolante implique d’avoir trois indicateurs de base :

La résistance thermique qui définit la performance du matériau ;

La conductivité  thermique qui exprime la capacité du matériau à conduire la chaleur ;

La transmission thermique qui renseigne sur le lien entre le flux de chaleur et les spécificités du matériau.

Article similaire