Maison

Comprendre votre facture d’électricité : décryptage des principaux postes de dépenses

La réduction de la consommation énergétique par foyer représente un véritable enjeu dans un contexte de réchauffement climatique. Par ailleurs, il est plus facile de consulter ses factures en ligne depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Savez-vous décrypter les principaux éléments de dépense présents sur votre facture d’électricité ?

Facture d’électricité : le coût de l’abonnement et le prix du kWh

L’abonnement électricité correspond soit au montant de la partie fixe visible sur la facture. Le prix mentionné dépend de la puissance du compteur. En d’autres termes, une puissance élevée équivaut à un abonnement plus cher. Néanmoins, 70 % des foyers sont équipés d’un compteur de six kVA (source ADEME).

A voir aussi : Découverte des broyeurs de végétaux chez Lidl : efficacité et rapport qualité-prix

Le prix du kWh repose sur le tarif réglementé d’EDF. Le tarif de base est de 0.2516 euro, le tarif appliqué en heures creuses est de 0.2068 euro, tandis que le tarif en heures pleines est de 0.27 euro. Il s’avère donc judicieux de bien choisir votre fournisseur d’électricité EDF afin de mieux anticiper une éventuelle hausse du prix de l’électricité.

facture électricité

A lire en complément : Comment bien choisir son serrurier ?

Tout savoir sur les taxes et contributions

En principe, le montant des taxes qui s’appliquent sur l’électricité équivaut au tiers de montant mensuel à payer. Il s’agit de la CSPE, de la CTA, la TCFE et de la TVA. La Contribution au Service Public de l’Électricité (CSPE) fixée par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) contribue au financement des projets d’énergies renouvelables. Son montant est déterminé selon la consommation du ménage, soit 22.5 euros/MWh.

La Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) est prévue pour financer les droits d’assurance vieillesses des personnels. Le montant équivaut à 27.04 % de la part fixe HT du Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité. Le montant de la Taxe sur la Consommation Finale d’Électricité (TCFE) repose sur le coefficient multiplicateur (c1) de la commune, du type d’usage ainsi que de la puissance maximale souscrite (PS). Pour rappel, le coefficient multiplicateur le plus courant est de 8,5.

De plus, la TVA de 20 % s’applique sur le montant de la consommation d’électricité du foyer. Cette taxe est également prélevée sur l’accise sur l’électricité et sur la Taxe Communale sur la Consommation Finale d’Électricité (TCCFE). La TVA de 5,5 % est prise en compte sur l’abonnement d’électricité.

Comment les options tarifaires influencent votre facture d’électricité ?

Les quatre prévues par l’EDF sont l’option Base, l’option Heures Pleines/Heures Creuses, l’option Tempo et l’option EJP. Avec l’option Base, le coût moyen du kWh demeure invariable, soit de 0.2516 euro/kWh. Il faudra néanmoins tenir compte d’une augmentation de 8,6 % de l’accise sur l’électricité. En revanche, le prix du kWh est moindre durant huit heures creuses. Autrement dit, le tarif appliqué est plus cher durant 16 heures pleines.

Les options Tempo et EJP sont considérées comme atypiques. La première varie selon l’heure et le jour. L’option EJP varie selon trois critères de journées : jour bleu, jour blanc, jour rouge. Le choix de l’option tarifaire demeure crucial. En effet, les formules et les prix appliqués contribuent à répondre aux attentes spécifiques des consommateurs. Dans tous les cas, le prix du kWh dépend du fournisseur privilégié.

Article similaire