Loisirs

Holi, la fête des couleurs en Inde

Holi est l’une des plus grandes fêtes identitaires du peuple indien. Rien d’étonnant donc si, quel que soit l’endroit où ils se trouvent, les Indiens prennent la peine de la célébrer avec faste. La fête des couleurs a de ce fait gagné une dimension internationale. Pour autant que vous vous y intéressiez, il est important d’en comprendre la signification ainsi que les éléments à prendre en compte pour bien l’organiser.

Que célèbre-t-on à l’occasion de la Holi ?

C'est quoi la fête de Holi

A voir aussi : Quel cadeau offrir pour une baby shower ?

A l’instar de la Di wali et de la Mahashivaratri, la fête de Holi puise sa source dans la mythologie hindouiste. L’histoire raconte qu’un roi (Hiranyakashipu) imbu de gloire en voulait à son fils (Prahlad) qui vénérait le dieu Vishnu et non lui. Il a cherché par tous les moyens à le tuer, mais n’y parvint pas. Il conclut donc avec sa sœur (Holika) qui ne craint pas le feu de soumettre le prince à un châtiment.

Ce dernier devrait s’allonger en compagnie de sa tante dans les flammes. L’épreuve ne connaîtra pas la fin voulue par le roi, puisque c’est sa sœur qui sera brûlée vive. Le prince quant à lui s’en sort vivant récompensé pour sa fidélité et sa dévotion à l’égard des dieux. Cette victoire sonne comme une victoire du bien sur le mal, et c’est en partie cela que les Indiens célèbrent à l’occasion des deux jours de fête. Elle célèbre aussi la fertilité ainsi que l’avènement du printemps.

A voir aussi : Père Fouettard : découvrez son histoire, origines et traditions festives

Quand célèbre-t-on la fête des couleurs en Inde ?

Toute l’Inde célèbre cette fête contrairement à d’autres, propres à certaines régions. Elle a lieu tous les ans entre les mois de février et mars correspondant au mois de Phalguna en culture indienne. C’est le jour de la pleine que le jet des couleurs a lieu. Mais, avant qu’il n’arrive, les préparatifs se font bien en avance.

La fête des couleurs et ses préparatifs

Bien préparer la fête de Holi

Quelles que soient la tranche d’âge et la caste à laquelle on appartient, les préparatifs de la Holi sont l’affaire de tous. La veille, ils se rassemblent autour des feux de joie, symboles de destruction du mal. Les morceaux de charbon récupérés servent ensuite à faire le feu dans les différents domiciles. L’achat des teintes s’effectue aussi à l’avance. Le jour même de la fête, tout le monde se vêtit de blanc et s’apprête à en asperger les passants (même les inconnus).

Les touristes sont d’ailleurs l’objet d’un intérêt particulier lors de cette fête. Rappelons aussi que chaque couleur a une signification précise. Le rouge est par exemple synonyme d’amour et joie, le vert quant à lui symbolise l’harmonie et le bleu la vitalité. Cette fête est aussi l’occasion de déguster plusieurs mets et boissons locales.

À tout cela on ajoutera les vertus médicales associées au rite de l’aspersion des couleurs. Selon les biologistes, il favoriserait en effet un renforcement des défenses naturelles de l’organisme. La fête est aussi une occasion privilégiée pour effectuer un nettoyage complet de sa maison. Ainsi, les risques de maladies sont considérablement réduits. On pourrait donc dire que la Holi est une fête au cours de laquelle le bien-être de l’homme est au centre des préoccupations de tous.

Les rituels et traditions de la Holi

La Holi est une fête haute en couleurs qui se déroule chaque année en Inde. Elle trouve son origine dans les mythes et légendes hindous, et incarne la victoire du bien sur le mal. Cette célébration annuelle est synonyme de convivialité, de partage mais aussi d’unité entre les différentes castes.

Les rituels et les traditions de la Holi sont nombreux. Les habitants s’aspergent mutuellement avec des couleurs pour symboliser la joie et l’amour que porte cette fête. Tout le monde y participe, hommes comme femmes, jeunes comme vieux.

En amont de la célébration, il est de coutume de préparer un mélange à partir d’un pigment naturel appelé « gulal ». Ce dernier est obtenu en broyant divers végétaux tels que des fleurs ou encore des feuilles séchées avant d’être mélangés à l’eau.

Le jour J rassemble tous les participants pour des moments forts en émotions. Ils se réunissent au sein d’un immense champ où ils aspergent leurs voisins sans retenue tout en chantant joyeusement ensemble. Les gens s’éclatent littéralement sous ces pluies colorées dans une ambiance festive unique.

Mais ce n’est pas tout ! La traditionnelle bataille de couleurs a lieu aussi dans toutes les rues du pays avec de la musique indienne traditionnelle qui accompagne chaque geste pendant toute cette journée festive.

Il ne faut pas croire qu’il n’y ait aucune règle durant cet événement : certains codes doivent être respectés, par exemple ne jamais viser le visage directement ainsi que porter uniquement des vêtements blancs afin que chacun puisse voir les différentes couleurs se répandre sur eux.

La Holi est une célébration qui permet de passer un moment inoubliable, riche en émotions et en rencontres. Elle incarne la joie, la paix et l’amitié dans toute leur splendeur grâce à ses traditions riches et variées.

Les couleurs utilisées lors de la fête des couleurs en Inde

La Holi est une fête haute en couleurs : chacun y participe avec enthousiasme pour célébrer la joie et l’amour. Mais quelles sont les différentes couleurs utilisées lors de cette journée festive ?

Le pigment naturel « gulal » qui sert à colorer les participants peut prendre divers tons, allant du rouge au jaune, en passant par le bleu ou encore le vert. Chaque couleur a une signification bien précise.

Le rouge symbolise l’amour ainsi que la fertilité, tandis que le jaune représente la connaissance et l’apprentissage. Le bleu, quant à lui, rappelle Krishna (le dieu hindou) et sa peau bleue, ce qui incarne aussi son pouvoir divin sur Terre. La couleur violette, obtenue grâce à un mélange entre deux autres pigments naturels (kumkum et indigo), évoque la prospérité et la richesse.

Dans certaines régions de l’Inde comme le Kerala ou Goa, on utilise aussi d’autres produits naturels pour donner des teintures aux poudres : par exemple, dans ces zones, on utilise souvent du henné pour faire des tatouages temporaires sur tout le corps.

Il faut noter qu’il n’y a pas une seule tradition liée aux couleurs car chaque région possède ses propres coutumes • certainement toutes très belles • mais toujours animées par l’esprit festif caractéristique de cette journée particulière !

La Holi est donc bien plus qu’une simple journée de batailles de couleurs. Chaque teinte a une signification particulière, qui incarne les différentes valeurs religieuses et culturelles liées à cette fête.

Cette tradition millénaire continue d’attirer des milliers de personnes chaque année en Inde et dans le monde entier. Si vous avez l’occasion de participer à la Holi, ne manquez pas ce moment unique pour vivre une expérience colorée riche en émotions !

Article similaire