Santé

Comment soigner les acouphènes naturellement ?

Des millions de personnes en France sont touchées par les acouphènes. Il s’agit de bruits qui interviennent souvent après que les tympans aient subis un traumatisme. De la musique écoutée trop fortement et trop longuement pourra provoquer des bruits parasites dont le niveau diffère selon les cas. Les acouphènes sont une véritable gêne au quotidien et peuvent même avoir des conséquences sur la santé psychique. Dans cet article vous trouverez quelques conseils pour soulager et soigner vos acouphènes.

Comment reconnaitre des acouphènes ?

Les acouphènes peuvent prendre plusieurs formes. Qu’il s’agisse de grésillements, de bourdonnements ou de sifflements, ces sons sont en réalité des illusions auditives que la personne atteinte a dans l’une ou ses deux oreilles.

A voir aussi : Comment enlever le tartre des dents naturellement ?

On distingue deux sortes d’acouphènes : les acouphènes objectifs et les acouphènes subjectifs. La première catégorie concerne les acouphènes causés par un organe interne dysfonctionnant. Un médecin peut l’entendre grâce à son stéthoscope, qu’il soit produit par un débit sanguin déséquilibré ou par un muscle de l’oreille ayant une crampe. Les personnes touchées par des acouphènes dus à un mauvais débit sanguin ont ce que l’on appelle des acouphènes pulsatiles. Elles entendent alors le battement du cœur.

Les acouphènes subjectifs sont quant à eux encore différents. Ils ne trouvent pas leur cause dans un organe interne et sont entendus seulement par les personnes touchées. Les origines d’un acouphène subjectif sont diverses. La cause la plus commune est le vieillissement qui altère les capacités des oreilles mais nombreuses sont les personnes à avoir subi un traumatisme sonore. C’est un point souvent négligé et pourtant important. L’écoute prolongée de musique au casque ou en concert peut avoir des conséquences irréversibles. C’est pourquoi les personnes étant régulièrement dans un environnement bruyant et ce, même dans le cadre de leur travail, se voient conseillées le port de casque ou de bouchons pour se protéger. Il est possible également d’avoir des acouphènes à cause de bouchon de cérumen ou simplement d’une pathologie telle que l’otite, l’arthrose cervicale, la maladie de Ménière…

A lire en complément : Tout ce qu’il faut savoir sur l’ostéopathie

L’anxiété et des effets secondaires de médicaments causent aussi des acouphènes. Il est important de consulter un médecin ORL dès que vous remarquez des symptômes d’acouphènes. Une prise en charge rapide vous permet en effet de traiter le plus tôt possible les acouphènes et d’en connaitre la cause.

Traiter naturellement ses acouphènes

Les acouphènes sont-ils définitifs ou peut-on les soigner ? A ce jour nous ne connaissons pas de traitement pour soigner totalement les acouphènes et les résorber. Des soins alternatifs sont donc des solutions intéressantes pour soulager ses acouphènes.

Une hygiène de vie saine

Dans le cas où les acouphènes viennent d’un problème de circulation sanguine, il peut être bon de consommer des aliments antioxydants. Réputés pour améliorer le flux sanguin et la pression artérielle, l’oignon, l’ail, le poisson, le romarin et les huitres par exemple sont des aliments à privilégier. Le calcium et les vitamines A et D vont également participer à régénérer les cellules.

La musique douce

Ecouter de la musique permet de se focaliser sur autre chose que sur les bruits de ses acouphènes. Attention toutefois à ne pas écouter de la musique à un niveau trop fort. Il convient de l’écouter d’abord sans casque et à bas volume. Des musiques calmes et des sons de nature pourront apaiser l’inconfort causé par les acouphènes.

La méditation

Que le stress soit une cause ou un effet des acouphènes, appliquer des méthodes de relaxation a l’avantage de les soulager. La sophrologie nous apprend à mieux respirer et à apaiser les troubles anxieux. Avec les techniques de visualisation positive, elle est une bonne base pour faire de la médiation. Cela aide à moins subir les acouphènes et trouver des ressources en soi pour les calmer.

Article similaire