Santé

Pourquoi avoir une calvitie précoce ?

La calvitie affecte 50% des hommes de 50 ans et plus et environ 2% des femmes de 50 ans et plus. Cependant, la perte de cheveux peut être précoce, ce qui résulte souvent de différents facteurs extérieurs, notamment des troubles au niveau des hormones.

La perte de cheveux constitue un problème particulièrement dérangeant chez les jeunes, ainsi, il est normal de rechercher des solutions à ce problème.

A voir aussi : Quels sont les métiers les plus exposés aux troubles auditifs ?

​Les causes de la calvitie précoce

Il y a plusieurs formes de calvitie précoce, notamment l’alopécie androgénétique qui se distingue par une perte évolutive des cheveux en raison des troubles hormonaux. Il s’agit de la cause fondamentale de la calvitie chez les jeunes personnes, et cela peut se produire à partir de 16 ans.

L’alopécie androgénétique, chez les hommes se justifie par une forte production de dihydrotestostérone (DHT). Cette hormone, résultant de la transformation des testostérones, affecte le follicule pileux. Les cheveux deviennent plus fins avant de tomber.​

A lire aussi : Comment utiliser les cristaux CBD ?

Il y a également l’alopécie areata, qui est aussi communément appelée « pelade ». Il s’agit d’une maladie auto-immune. Cette maladie est, selon l’avis des spécialistes, héréditaire. Elle peut également être la conséquence de facteurs extérieurs.

Cette maladie se traduit par une perte brusque des cheveux. Cette maladie peut aussi résulter du stress, de l’anxiété ou encore de l’angoisse.

En outre, lorsqu’une personne prend des médicaments tels que des antibiotiques, des contraceptifs ou encore des produits qui présentent une forte teneur en vitamine A peuvent aussi être victime de l’alopécie areata. De manière générale, les cheveux finissent par repousser à la fin du traitement médical.

Par ailleurs, la perte de cheveux chez les adolescents peut également résulter d’un trouble de la glande thyroïdienne qui occupe une place prépondérante dans la pousse ou la repousse des cheveux.

Ainsi, lorsqu’un problème de chute de cheveux survient trop tôt, il est fortement recommandé de se rapprocher d’un médecin qui pourra diagnostiquer un dysfonctionnement des thyroïdes.​

Chez ces jeunes gens, l’apparence physique constitue une importance capitale, ainsi, ils se livrent à des régimes divers dans le but de perdre du poids.

Un régime alimentaire cause une baisse conséquente des apports nutritionnels dans le corps. Une mauvaise alimentation chez les jeunes est causée par un manque de nutriments, de vitamines et de minéraux.

L’engouement pour les fast-foods hyper caloriques qui ne sont composés que du gras et des glucides entraîne aussi une mauvaise alimentation pouvant, à terme, causer des problèmes au niveau de la production de poils.

En effet, les vitamines et minéraux sont nécessaires pour la pousse et la fortification des cheveux. Ainsi, un régime alimentaire non approprié affaiblit les apports en nutrition dans le corps et entraîne diverses carences.

Lorsque le corps manque de fer, de calcium, de vitamines A et de Biotine ou encore de zinc, le risque de perte de cheveux est élevé.​

Comment traiter la perte de cheveux

Une alopécie précoce non traitée engendre un crâne chauve en quelques années seulement, voire-même en quelques mois dans certains cas.

Plusieurs sont les traitements permettant d’éviter les astreintes au niveau esthétique que la perte de cheveux ou calvitie précoce engendre chez les jeunes gens.​

Lorsqu’il s’agit de perte brusque de cheveux, il est fortement recommandé de consulter un médecin afin de déceler la cause de la calvitie.

Ce dernier pourra ainsi, en fonction des causes de la calvitie, prescrire des produits pour contrôler la production des hormones, des traitements permettant de soigner efficacement en même temps une maladie auto-immune. Le médecin peut aussi prescrire des compléments alimentaires particuliers afin de compenser les carences.

Il faut noter que les traitements peuvent s’étendre sur une longue durée. Au cours de cette période, l’alopécie peut s’estomper de manière progressive.

Cependant, les répercussions esthétiques peuvent toujours être vues. En outre, la vertu des soins peut varier d’un patient à l’autre.

Il y a la solution ultime consistant à procéder à l’implant capillaire. Il s’agit d’une solution irrévocable et particulièrement efficace dans le cas d’une calvitie irrémédiable. Cette technique consiste à transplanter des bulbes pileux sur les parties chauves du crâne.

Article similaire