Business

Détournement de clientèle : conséquences et solutions

Pour prospérer, toute entreprise souhaite accroître son chiffre d’affaires. Cela passe évidemment par la fidélisation de ses clients. Au cours de ce processus, certaines structures n’hésitent cependant pas à détourner la clientèle de leur concurrent. Quelles sont les conséquences d’un tel acte ? Comment en venir à bout ?

Les conséquences d’un détournement de clientèle

Pour rappel, le détournement de clientèle est l’usage de méthodes malsaines pour attirer les clients d’une autre entreprise. La structure victime d’un tel acte illégal subit de lourdes conséquences.

A découvrir également : Assurance crédit : protéger la solvabilité de votre entreprise en période d'incertitude

Perte de notoriété de la structure victime

Pour réaliser une telle opération, les commanditaires détruisent l’image de l’entreprise concurrente. La structure touchée perdra donc rapidement sa notoriété. Sans même savoir pourquoi, l’image de sa marque ne recevra que des avis défavorables.

Baisse du chiffre d’affaires de l’entreprise touchée

Lorsqu’une entreprise est atteinte par un détournement de clientèle, celle-ci ne parviendra plus à écouler aisément ses produits ou à vendre ses services. En effet, qui voudrait traiter avec une structure dont les prestations sont qualifiées de douteuses ? Personne bien évidemment. Le chiffre d’affaires de cette entreprise baissera donc en très peu de temps.

A lire aussi : Bilan de compétences gratuit : comment ça marche

Licenciement des ouvriers et faillite de la structure touchée

Si rien n’est fait pour remédier à un détournement de clientèle, la structure qui en est victime sera obligée de se séparer de tous ses employés. Puisqu’elle n’engrange plus de bénéfices, il n’est que normal qu’elle fasse.

Pourtant, résilier le contrat d’un salarié l’obligera à dédommager ce dernier, car ce dernier avait un contrat de travail en cours. Une situation désastreuse qui obligera certainement l’entreprise à fermer ses portes.

Comment lutter contre un détournement de clientèle ?

Pour lutter contre un détournement de clientèle, vous devez d’abord être certain qu’il s’agit bien de cela. Afin d’y parvenir, vous avez la possibilité d’engager un professionnel comme Investiga France pour vous en apporter les preuves.

Doté de grandes connaissances en la matière, un tel expert mènera plusieurs actions pour connaître les faussaires. Celui-ci doit donc réaliser un audit de sureté, mener ses investigations et effectuer un contrôle de votre activité. Ceci lui permettra d’identifier les méthodes utilisées par les personnes à l’origine de votre détournement de clientèle.

C’est seulement après cela que ce professionnel pourra vous donner des recommandations qui, à l’avenir, vous permettront d’éviter ce type de phénomène. Au nombre de celles-ci, on peut citer :

  • l’installation d’un système de vidéo surveillance dans vos locaux ;
  • le renforcement de votre système de sécurité informatique ;
  • la réalisation périodique d’enquêtes de moralité de vos salariés ;

À cela s’ajoute la souscription à de diverses formations. Celles-ci permettront à votre équipe d’être plus rigoureuse et de se familiariser avec les outils de sécurité que vous serez dans l’obligation d’utiliser.

Les différents types de détournement de clientèle

Le détournement de clientèle est un phénomène qui peut prendre différentes formes. On en distingue plusieurs types, dont voici les principales caractéristiques.

Le premier type de détournement de clientèle est celui que l’on appelle « le vol d’informations ». Il s’agit ici pour une entreprise ou un individu malveillant de récupérer des informations sur les clients d’une entreprise concurrente afin de tenter de les attirer vers ses propres services. Ces informations peuvent être obtenues par différents moyens tels que le piratage informatique, l’espionnage industriel, etc.

Le deuxième type est appelé « la confusion volontaire ». Dans ce cas, l’auteur du délit utilise des pratiques commerciales trompeuses et abusives pour faire croire aux clients qu’il travaille pour la société concurrente. Il peut notamment utiliser un nom similaire à celui d’une autre entreprise ou copier son logo.

Un troisième type se manifeste sous forme « d’abus relationnel ». Cette technique consiste en une utilisation abusive des relations personnelles entretenues avec les clients d’une entreprise concurrente pour leur soutirer des informations confidentielles pouvant aider à acquérir ces derniers.

Il y a un procédé plus rarement rencontré qui est ‘la mise en danger‘. Cette pratique consiste à placer certains produits dans les rayons, sans aucune autorisation préalable, susceptibles de causer des dommages matériels ou physiques aux consommateurs et ainsi créer une mauvaise image auprès du public vis-à-vis du produit initialement fabriqué par une marque donnée.

Dans tous ces cas, comme annoncé précédemment, il sera important que vous puissiez déterminer la nature de l’attaque et prendre les mesures appropriées pour protéger votre entreprise.

Les mesures juridiques à prendre en cas de détournement de clientèle

En cas de détournement de clientèle, pensez à bien vous informer pour protéger vos intérêts et ceux de votre entreprise. Dans cet article, nous allons voir les mesures juridiques que vous pouvez prendre en cas d’un tel problème.

La première chose à faire est de contacter un avocat spécialisé dans les affaires commerciales. Celui-ci pourra vous conseiller sur la meilleure stratégie à adopter face au détournement dont vous êtes victime. Il sera aussi compétent pour engager des poursuites judiciaires contre l’auteur du délit.

Les recours juridiques sont nombreux et adaptés aux différentes formes que peuvent prendre les acteurs malveillants, citées ci-dessus. Effectivement, il existe plusieurs actions pouvant être entreprises par une entreprise victime d’un détournement de clientèle.

La première option est celle qui consiste à agir en justice contre le responsable du détournement afin qu’il cesse ses activités illégales sans nuire davantage à votre entreprise.

Le deuxième choix possible s’appuie sur le droit de la propriété intellectuelle ou industrielle proprement dit : cela implique notamment d’obtenir une injonction auprès des autorités compétentes afin que l’auteur du délit rende compte publiquement de sa pratique illégale et/ou interdite de tout usage ou reproduction non-autorisé des marques, logos, noms commerciaux ou produits liés, entre autres arguments.

Une autre alternative peut consister à entamer une action devant les tribunaux civils avec comme motif principal celui «d’une concurrence déloyale», qui vise à établir la responsabilité de l’auteur du détournement. Cela peut inclure des demandes pour dommages et intérêts, pour le remboursement des perturbations financières subies, ou encore une demande d’injonction visant à interdire les pratiques illicites.

Il est aussi possible de recourir aux forces de l’ordre pour arrêter le détournement en question s’il s’avère être une infraction pénale.

Face au détournement de clientèle, pensez à bien prendre contact avec un avocat spécialisé dans les affaires commerciales afin qu’il vous conseille sur la meilleure stratégie à adopter selon votre situation particulière. Il existe différentes options juridiques que vous pouvez envisager afin d’obtenir réparation ou mettre fin au détournement en question : actions judiciaires, injonctions et même action devant les tribunaux civils sont quelques-unes d’entre elles.

Article similaire