Web/Hi-Tech

La réalité mixte, kézako ?

Après des années de teasing spectaculaire et de levées de fonds records, la start-up américaine a enfin sorti son casque de réalité mixte en ce début de mois d’août.

 Reprenant les usages de la réalité augmentée, c’est aujourd’hui la réalité mixte qui fait son entrée dans le secteur immobilier. Ce Cardboard pour la MR est à fabriquer soi-même pour seulement quelques euros.  «  Le virtuel épouse le réel comme une seconde peau uniquement visible par les porteurs d’un casque de réalité mixte »  – Stéphane Chaplain, Technical lead R&D chez Artefacto.  . Les équipes peuvent alors interagir autour d’un modèle commun et tester différentes solutions en mettant à jour la maquette. Microsoft s’est alors engouffré dans la brèche en proposant des partenariats de développement avec des firmes internationales comme Volvo, Ford ou encore Boeing. En effet, ceux-ci sont totalement fermés et ne superposent pas de virtuel sur le réel.

A lire en complément : Quels sont les bienfaits de la banane ?

Une première approche à tout petit prix mais aussi très limité dans ses possibilités. Les champs obligatoires sont indiqués avec *. Récemment, c’est le casque Magic Leap  et son casque Magic Leap One, qui ont fait grand bruit. Le terme réalité mixte est apparu assez récemment. Microsoft vend ainsi régulièrement des solutions pour la maintenance de matériels de pointe avec des lunettes Hololens.

La réponse est arrivée avec le premier casque de réalité mixte : le Hololens de Microsoft, casque surtout destiné aux entreprises et aux applications professionnelles en générale (et vu son prix c’est pas plus mal, pas loin de 5500€…). Il offre en contrepartie un meilleur angle de vision.

A lire également : Hémorroïdes : quand y a-t-il urgence ?

Ces modèles offrent déjà des performances de taille, des écrans OLED 2 à3K, de très hautes définitions, et surtout un une prise en main similaire aux meilleurs casques de réalité virtuelle puisqu’ils sont également dotés de contrôleurs.

Dans le retail, la réalité mixte s’installe également tout doucement. Aujourd’hui, des multinationales l’ont adoptés dans leur process. Renault Truck s’essaye également à la réalité mixte, en l’intégrant dans son contrôle qualité pour les moteurs de ses véhicules. Nous allons le découvrir dans ce dossier. Des éléments virtuels sont donc ajoutés au monde réel et peuvent interagir avec celui-ci pour fournir des informations additionnelles sur l’environnement. Voilà, j’espère que vous êtes un peu aiguillés sur l’état des choses aujourd’hui, et bien entendu Tech Corner vous tiendra au courant de tous les développements dans ce domaine . Notre objectif est de limiter cette fracture numérique en facilitant l’achat de ces objets futuristes. Il est à la réalité mixte ce que le Google Cardboard est à la réalité virtuelle.

Différences entre réalité augmentée, réalité virtuelle et réalité mixte (définition, infographie et vidéo)

Vous souhaitez développer un projet utilisant la technologie de réalité mixte .

Cet usage rejoint très fortement ce qui a été évoqué plus haut avec le cas de Ford dans l’industrie. Le fait que le dispositif soit autonome et prennent la forme de lunettes permet un meilleur confort qu’une tablette ou un smartphone.

A la différence de la réalité virtuelle, les lunettes de réalité mixte ne proposent pas d’écrans mais une visière transparente sur laquelle sont projetées des éléments virtuels qui apparaissent en 3D. L’ensemble des choix se répercutent sur la maquette 3D du véhicule qui s’affiche devant lui. L’utilisateur évolue et interagit dans un monde totalement imaginaire basé sur des images de synthèse. Microsoft a donc pris parti sur ce filon en particulier, et a développé une plateforme de réalité mixte baptisée “Windows Mixed Reality”, qu’ils ont ensuite implanté sur des casques de réalité mixte de tous leurs partenaires les plus emblématiques en matière d’informatique : Asus, Dell, ou encore Acer… C’est ainsi qu’à l’IFA de Berlin plus tôt ce mois-ci ont été dévoilés les modèles de casques de réalité mixte de ces marques : Asus MR, Dell Visor, etc. De nombreux experts estiment, tout comme Tim Cook, que la réalité mixte est promise à un avenir meilleur que la réalité virtuelle. Définition de la réalité mixte, explication de son mode de fonctionnement, différences avec la réalité virtuelle et la réalité augmentée, exemples d’utilisation et projections vers ce que pourrait être la réalité mixte dans le futur. Tech corner s’est créé en partant d’un constat simple : les produits High Tech sont encore trop réservés aux “geeks”. J’ai lu et accepte la politique de confidentialité de Tech Corner. Chez Ford par exemple, le Hololens sert à remplacer les modélisations classiques en argiles afin de proposer une maquette complète en 3D et entièrement modulable. Réalité virtuelle. Le champ des possibles est colossal et reste, en grande partie, à découvrir. Reste le cas particulier du CAVE qui est considéré par certains comme une technologie de réalité mixte alors que d’autres estiment qu’il s’agit d’une technologie à part entière qui ne peut être classée comme relevant de la réalité virtuelle, de la réalité augmentée ou encore de la réalité mixte. Des informations, en 2 ou en 3D dimensions sont alors affichées dans le monde réel. Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Avec l’envolée de la réalité virtuelle et augmentée ces derniers temps, nous sommes à l’aube d’une véritable révolution technologique. Ce mélange produit un nouvel environnement et des visualisations où les objets physiques du monde réel et numériques du monde virtuel coexistent et peuvent interagir en temps réel. Un concept donc assez clair mais qui peut se compliquer si une caméra présente sur le casque VR ajoute des éléments de l’environnement…. Beaucoup imaginent la réalité mixte comme étant avant tout dédiée aux jeux et aux divertissements. Superposant des éléments virtuels à une scène réelle, elle est de plus en plus utilisée pour donner une expérience interactive à un utilisateur qui, par exemple, est en train de visiter un musée équipé de supports de réalité augmentée.

Les dernières informations indiquent que Microsoft travaillerait actuellement sur une nouvelle version plus performantes de son casque Hololens. Les casques de réalité mixte sont donc un excellent moyen de visualiser les éléments 3D comme les gaines électriques, les tuyaux ou encore les fondations.

Le fait de ne pas être coupé du reste du monde est l’un des principaux arguments avancé par les défenseurs de la réalité mixte.

Un casque de réalité mixte est, comme son nom l’indique, un mélange entre la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Il reste encore une autre possibilité avec Carton un dispositif de réalité mixte.

Cet outil s’inscrit dans une démarche de marketing expérientiel et place le client dans un univers à la croisée du réel et du virtuel. Nous pouvons par exemple citer Magic Leap, une start-up américaine au capital colossal qui développe, en secret et depuis des années, une technologie de réalité mixte annoncée comme spectaculaire mais qui tarde à être présentée. Les lunettes Meta 2 sont une alternative meilleur marché pour la réalité mixte. La technologie de la réalité mixte est au point mais reste perfectible. Il s’agit ni plus ni moins d’une aide visuelle précise qui vient aider l’utilisateur à vérifier la qualité de l’assemblage. Lors de la première démonstration du Hololens, Microsoft illustrait les capacités de son casque avec des jeux vidéo comme Minecraft, ou en montrant l’interface de Windows dans une 3D épousant parfaitement l’espace d’une pièce. Concernant la technologie en elle-même, elle est aujourd’hui limitée avec un angle de vue pour l’instant restreint. Ce qui est donc souvent appelé réalité augmentée relève en fait de la réalité mixte.

C’est typiquement le cas par exemple des lunettes Google Glass par exemple. C’est d’ailleurs ce qui était présenté dans les vidéos de Microsoft lors de la présentation de l’Hololens, preuve que la firme de Redmond a encore beaucoup d’ambition pour son casque. Ingénieurs et designers viennent enrichir le modèle 3D du véhicule au fur et à mesure de l’évolution du projet.

De plus, ces modèles sont disponibles à des prix peu abordables : de 400€ pour la PS VR (sans compter le prix de la PS4) à 700€ pour le HTC Vive (sans compter le prix du PC de course nécessaire pour le faire tourner). L’ensemble embarque en effet une série de processeurs ainsi que plusieurs capteurs permettant de détecter précisément les mouvements, l’espace et la position de l’utilisateur.

Les deux principales technologies sont la réalité augmentée et la réalité virtuelle. La réalité virtuelle nécessite l’utilisation d’un casque porté par l’utilisateur dans lequel les images virtuelle sont projetées sur un ou deux écrans placés devant les yeux de l’utilisateur. La réalité mixte, MR pour Mixed Reality en anglais, est aussi parfois aussi appelée réalité hybride. Aujourd’hui la réalité mixte est utilisée pour désigner tous les dispositifs se rapprochant du casque Microsoft Hololens, comme c’est le cas pour le casque Meta, son principal concurrent sur le marché.

C’est pourquoi nous avons créé une boutique en ligne, dédiée aux nouvelles technologies.

Il s’agit d’une version améliorée de la réalité augmentée. Il faut noter que le terme est parfois également utilisé comme concept global pour rassembler réalité virtuelle et réalité augmentée.

C’est une technologie qui puise dans les deux afin d’offrir une expérience la plus immersive possible, sans pour autant se déconnecter du monde, et sans avoir besoin d’hypothéquer sa maison. Pierrick LABBE 1 juin 2017 Secteurs d’applications 1 commentaire. Difficile cependant de se projeter dans l’avenir de cette technologie. En effet, cette maquette numérique collaborative du projet est en passe de devenir un incontournable dans la promotion immobilière, la maitrise d’œuvre et la construction. Réalité augmentée. Notons cependant que d’autres constructeurs développent aussi un tel produit de réalité mixte.

 Bien qu’il s’agisse pour l’instant d’expérimentation, le casque de réalité mixte Hololens passe les portes de l’hôpital. Par définition, ce terme est un mix entre réalité augmentée et réalité virtuelle. Il est actuellement disponible à la vente dans 6 villes des Etats-Unis et va probablement être commercialisé dans le reste du monde dans un second temps. La réalité virtuelle est aussi souvent associée avec la faculté de regarder des vidéos immersives (réelles ou en image de synthèse) à 360 degrés dans lesquelles il ne peut cette fois interagir.

En effet, les professionnels se sont très vite rendu compte des bénéfices que ce type d’outil pouvait procurer, notamment dans le secteur industriel, médical ou du retail.  Un élève peut ainsi visualiser en 3D un environnement ou des objets afin d’en étudier le fonctionnement ou réaliser un apprentissage en toute sécurité dans un environnement dangereux. Selon nos experts Artefacto, la principale différence entre la réalité augmentée et la réalité mixte est la capacité du casque à prendre en compte l’espace réel , et ce, grâce aux capteurs intégrés au casque. Cependant, les solutions de VR actuelles restent encore peu abordables… c’est ici qu’interviennent les casques de réalité mixte. Selon le chirurgien, ce dispositif en réalité mixte lui a permis d’atteindre une précision impossible à obtenir sans ce casque. On peut donc espérer à terme un outil permettant de voir une pièce et sa surcouche virtuelle sur l’intégralité du FOV (Field of View). La réalité mixte est la fusion du monde réel et d’un monde virtuel.

17 juillet 2018
Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!