Actu

Est-il possible de se rendre chez le vétérinaire durant le confinement de COVID-19 ?

Depuis le 17 mars 2020, la France lutte contre la maladie de Covid-19 causée par le coronavirus SARS-COV-2. Il n’est pas facile de prendre ces nouvelles habitudes de vie. Si vous possédez un animal, ce sont tant de modifications et de questions qui fonctionnent pour nous.

Si vous êtes préoccupé par le fait que votre animal de compagnie peut attraper la maladie, pour des questions sur le virus lui-même, vous pouvez lire notre fiche en cliquant ici.

A voir aussi : Lumix G7 : un hybride ultra complet and bien conçu

Sorte avec mon animal de compagnie pendant le confinement

Les voyages avec mon animal de compagnie sont-ils autorisés ?

Les sorties sont autorisées pour :

  • à l’extérieur Animaux au vétérinaire
  • Chiens qui doivent répondre à leurs besoins

Cependant, il est fortement recommandé de garder les chats à l’intérieur pendant toute la durée du confinement. On peut se demander pourquoi considérant que les chats ne sont pas à risque d’attraper la maladie, mais il est bon de ne pas briser notre confinement. Un chat pour sortir a plus de risques de se blesser, de se blesser, de se battre, d’être frappé par une voiture, ce qui nécessiterait une consultation avec un vétérinaire et ainsi exposer nous et l’équipe de soins pendant la consultation.

A découvrir également : La réalité mixte, kézako ?

Garder un chat habitué à rentrer chez lui peut être un vrai défi, nous savons. Bien sûr, ce n’est pas idéal, mais si votre chat le tolère, c’est un effort qui est conseillé.

De même, un lapin, un furet ou tout autre NAC devrait être gardé à l’intérieur , les sorties ne sont pas indispensables pour eux.

Combien de temps et où puis-je emmener mon chien ?

Les oignons de chien doivent être aussi courts que possible , réservés à la libération des excréments et de l’urine. Il est nécessaire de revenir dès que le chien est prêt avec ses besoins, limiter la sortie à quelques minutes.

Vous devez rester à la maison : au bas de votre bâtiment ou juste autour de votre bloc.

Le n’est pas nécessaire de marcher 10 minutes pour se rendre à la forêt, ou aller à la rivière, vous devez arriver à l’essence dans un rayon maximum de 1 km.

Rappelez-vous que les trajets sont limités à 1 heure maximum par jour, vous ne pouvez pas prendre un voyage de 1 heure par fois !

Bien sûr, il est exclu dans la ville d’aller aux parcs pour chiens ou un lieu de rassemblement . Il est nécessaire de faire votre chien faire leurs besoins sur un trottoir ou dans une gouttière et ramasser ses excréments immédiatement.

Il est clair que ces mesures et efforts qu’on vous demande de faire sont contraires au bien-être de vos chiens. Il faut comprendre que nous vivons une crise sanitaire sans précédent et que notre bien-être compromet malheureusement.

Quelles précautions prendre pendant les voyages ?

Avant de sortir, vous devez imprimer ou écrire votre certificat de voyage d’exemption à la main pour la raison « court voyages, dans une heure quotidienne et dans un rayon de jusqu’à un kilomètre autour de la maison, liés aux besoins des animaux de compagnie.

 » Le chien doit être tenu en laisse courte et doit :

  • Évitez tout contact avec d’autres chiens et personnes. Gardez toujours au moins 1 mètre entre vous et les autres, mais aussi entre les chiens.
  • surveiller votre chien à tout moment, de sorte qu’il ne risque pas d’avaler quelque chose de non comestible, se blesser, etc…

En effet, l’objectif est d’empêcher votre chien de se blesser, ne vous battez pas avec un autre chien, ne tombez pas malade, afin de ne pas avoir à casser le confinement avant d’aller chez le vétérinaire.

Remarque : Il est conseillé d’enlever vos chaussures avant de rentrer chez vous et de les ranger dans un placard inaccessible aux animaux.

Mon animal peut-il prendre le virus de l’extérieur ?

Votre animal de compagnie peut utiliser le ne retourne pas plus de l’extérieur que vous ou tout objet, chaussures ou vêtements.

Si vous respectez les gestes de barrière et une bonne hygiène des mains en face de vous, alors le risque est minime.

Il a été démontré que le virus peut pénétrer sur la fourrure d’un animal et dans ses voies nasales (comme pour le chien à Hong Kong en février). L’animal peut donc « transmettre » le virus comme n’importe quel objet, comme une poignée de porte, comme un comptoir de pharmacie, tel que des boutons de levage ou des boutons de connexion de carte crédit. Par conséquent, vous devez bien vous laver les mains et ne pas porter vos mains sur votre visage.

Il est vrai que votre chien peut théoriquement marcher dans une expectoration humaine infectée. Puis il a pu mettre ses pattes vous, alors hypothétiquement vous pourriez toucher avec vos mains au même endroit où votre chien aurait mis ses pattes, alors vous devriez toujours porter Mettez vos mains contre votre visage pour que le virus puisse vous atteindre. Donc, c’est que vous n’auriez pas respecté la Gestes des barrières d’hygiène : mains avant de toucher votre visage et ne touchez pas votre visage.

Dois-je laver ou désinfecter les jambes de mon animal après chaque voyage ?

Il n’est pas recommandé de désinfecter les jambes de votre chien au retour d’un voyage . Si vous désinfectez plusieurs fois par jour, la peau irrite, affaiblit la barrière cutanée et des problèmes de peau peuvent apparaître.

Mais vous pouvez, pour la gravité,utiliser un shampooing doux spécialpour les chiens pour se laver rapidement les jambes .

Le principe de précaution est que vous vous lavez les mains après chaque contact avec votre animal de compagnie (ce qui évite également la transmission de zoonoses telles que le transfert de parasites). Le principe de précaution stipule également qu’à ce moment, lorsque vos animaux sortent, vous ne les laissez pas dormir avec vous ou vos enfants.

Surtout ne changez pas votre animal de compagnie en gel hydro-alcoolique, désinfectez la fourrure pas avec de l’eau de Javel ! Cela peut causer un empoisonnement !

Que faire si mon animal est malade pendant le confinement ?

Les vétérinaires sont-ils ouverts pendant le confinement ?

Oui, les cliniques vétérinaires et les cliniques sont ouvertes.

Les vétérinaires restent disponibles pour les situations d’urgence qui ne peuvent être reportées : animaux rugueux, maladies aiguës, maladies dont les conséquences à court et moyen terme réduiront considérablement le confort et l’espérance de vie de l’animal, la gestion des populations à risque infectieux (abris, lofts, fermes d’élevage).

Les actes qui doivent être reportés sont la consultation de surveillance de la bonne santé, examens, suivi, consultations médicales préventives, castrations, stérilisation et éventuelle pertinence de la chirurgie, détartrage sans trouble maladies buccales graves, vieilles affections qui ne sont pas accompagnées ou l’espérance de vie ou le bien – être de l’animal.

L’ objectif est de limiter les mouvements de population et limiter le contact humain pendant la période de confinement. Ceci pour vous protéger et protéger l’équipe soignante.

Comment aller chez le vétérinaire pendant le confinement : prendre des précautions

Il est obligatoire d’appeler votre vétérinaire pour quoi que ce soit .

Votre vétérinaire vous donnera un calendrier de rendez-vous que vous devez respecter pour ne pas être à la clinique en même temps que d’autres personnes. Il est possible qu’il ne te laisse pas entrer. à l’intérieur, que vous avez dû attendre dehors pour partir seul votre animal de compagnie et contactez le vétérinaire par téléphone.

Prenez votre animal seul, sans quelqu’un d’autre de votre famille.

Vous devez également avoir votre certificat avec le boîte « animaux de compagnie besoins. coché.

Report de la vaccination des chiens et des chats pendant le confinement

Puis-je emmener mon chien/chat chez le vétérinaire pour son vaccin ?

Non, la vaccination est un acte de médecine préventive, elle devrait être reportée après la fin de la réduction pour se conformer au décret gouvernemental.

Un rappel de la vaccination n’est pas une urgence vitale, Reporter l’injection du vaccin ne met pas le pronostic vital l’animal.

La vaccination primaire peut reprendre en fonction de la durée du confinement et, par conséquent, du délai de dépassement de la date de rappel. C’est vraiment dommage, mais la crise sanitaire est importante, nous devons respecter les recommandations et les mesures du gouvernement pour nous tous.

Quel est le risque de mon animal de compagnie si le vaccin n’est pas renforcé à la date prévue ?

Pour les chiens et les chats adultes qui ont jusqu’à présent correctement vacciné, on peut voir les valences essentielles Valences indirectes :

  • Pour les valences essentielles : Square, Hépatite Rubarth et parvovirose dans chiens ; rhinotrachéite, calicivirose et typhus chez le chat, il est recommandé de vacciner les animaux tous les 3 ans après avoir effectué une vaccination primaire correcte.
  • Pour d’autres valences (leptospirose, leucose, toux de chenil, pyroplasmose, maladie de Lyme, rage…) l’immunité est un an avec la possibilité de dépasser de 1 à 3 mois la date du rappel.

vous sera demandé de garder vos animaux de compagnie à l’intérieur (sauf de laisser les chiens faire leurs besoins) pour leur exposition à des maladies infectieuses, y compris les parvovirus (dans les excréments d’autres animaux), la leptospirose (dans les eaux stagnantes), la leucose des chats (contacts amicaux entre chats Il ).

La toux chenil est un syndrome respiratoire de , lors des rassemblements de confinement sont interdits, le le risque est donc limité.

Protéger contre les maladies vectorielles transmissibles par les tiques et les phlébotomes, il est recommandé d’appliquer une Antiparasitaire efficace et étiqueter le chien deux fois par jour avec cocher après des voyages dans les zones rurales.

Pour la rage : c’est une maladie réglementée, mais ce n’est pas une urgence vitale, la France est un pays sans lapin et voyager impossible pour le moment. La vaccination devrait être reprise après le confinement.

Pour les chiots dont la vaccination primaire ne pouvait pas être effectué complètement (3 injections à 8, 12 et 16 semaines par la suite un rappel entre 6 et 12 mois) : le risque infectieux est plus élevé, il est nécessaire de faire Plus d’attention. Il est nécessaire de limiter les sorties au maximum, garder le chiot à l’intérieur si possible, évitez les lieux à risque (parcs à déchets interdit dans la ville !).

Note sur la période de socialisation des chiots : donc nous ne serons pas en mesure d’exposer le chiot à toutes sortes de situations et contacts humains et animaux tels que recommandés pendant cette période comprise entre 2 et 4 mois, cela ne devrait pas être fait. La priorité est d’éviter le danger de la population humaine.

Comportement et vivre ensemble pendant le confinement

Il est clair que les efforts que nous demandons à tous d’être un propriétaire responsable sont une révolution dans nos habitudes.

Il est certain qu’avoir à la maison un chat qui est habitué à être tout le temps dehors, ou un chien qui n’a pas de mouvement parce que vous ne pouvez pas prendre plusieurs heures par jour pour courir il n’est pas facile de vivre. Les besoins de nos animaux ne sont pas pleinement respectés, ni les nôtres. Notre bien-être est blessé, mais tout cela est bon pour nous empêcher, les gens, de tomber malades.

Profitez de l’occasion de jouer avec votre chien ou chat, de travailler ses compétences cognitives qui peuvent lui permettre de passer autrement travailler que par l’activité physique.

Profitez de cette inclusion ensemble, ayant un animal est un plus pour le moment, il nous apporte tout le confort, une présence, l’affection… et tout cela est important à privilégier dans cette période compliquée.

13 janvier 2021
Show Buttons
Hide Buttons