Actu

Comment savoir si un vinyle est rare ?

Bien que le monde de la musique connaisse d’autres moyens de support d’albums, les disques vinyles sont encore très appréciés de nos jours. Recherchés par les disquaires, les collectionneurs et les amateurs de musique ancienne, ils se vendent très bien sur le marché aujourd’hui.

Vous possédez des disques anciens que vous désirez commercialiser ? Inutile de vous précipiter. Pour tirer un bon prix de votre vente, il est primordial de connaître la valeur de vos disques. Pour vous assister, on vous propose quelques conseils pour savoir si un vinyle est rare.

A découvrir également : Jouez aux jeux PSP sur votre smartphone android

Le nom de l’artiste et le titre de l’album : des indicatifs fiables

Les disques vinyles rares sont les disques les plus recherchés du marché. Appréciés en raison de leur qualité, ils ne sont disponibles qu’en de petits nombres. Ceci explique notamment la possibilité de tirer un prix impressionnant de leur revente. Pour savoir si votre vinyle est rare, commencez par vous intéresser à l’artiste et au titre de l’album du disque.

Les meilleures compositions musicales des artistes au fil des années constituent de véritables trésors. Les éditions originales de ces disques sont très disputées par les collectionneurs. Ces derniers sont prêts à débourser même des milliers d’euros pour les obtenir. Vous trouverez sur internet des listes d’albums les plus recherchés.

A découvrir également : Valeur du cuivre : prix du cuivre 2018 et infos pratiques

Le type de pressage : le critère à ne pas négliger

Dans l’univers du vinyle, deux disques identiques n’ont pas forcément la même valeur. Selon qu’il s’agisse d’une édition principale ou d’une réédition, la valeur n’est pas la même. Ici, les disques dignes d’intérêts sont ceux issus d’un premier pressage, d’un test pressing, d’une édition limitée ou d’une promo. Les bootleg, sont eux aussi très prisés par les collectionneurs. Il en est de même pour les disques dédicacés.

vinyle

Les types de disques évoqués plus haut partagent la particularité d’être produits en nombre limité. Il est donc plus difficile de les acquérir, d’où leur rareté. Pour reconnaître le type de pressage d’un disque, référez-vous aux inscriptions présentes sur le disque et sa couverture. De petits détails subtils vous mettront la puce à l’oreille si vous n’êtes pas un néophyte.

L’état du disque : un aspect à prendre en compte

La valeur d’un vinyle se définit également par sa conservation. Il ne suffit pas à un disque d’être rare pour être très coûteux. Pour définir le prix de votre disque, l’acheteur tiendra compte de l’aspect de sa couverture. Plus le disque est conservé, plus vous pourrez en tirer un prix conséquent.

La conservation du disque concerne également la qualité du son. En plus d’être rare, votre vinyle ne doit présenter aucune imperfection à l’écoute. Évaluez donc l’état de votre vinyle afin de pouvoir estimer sa valeur avec plus de justesse.

Se faire assister au besoin par des initiés du milieu

Si vous avez du mal à déterminer la rareté ou non de votre disque, inutile de vous inquiéter. Vous serez bien heureux d’apprendre que vous pouvez bénéficier de l’assistance de spécialistes. Vous pouvez en effet vous rendre chez un collectionneur ou un disquaire, muni de votre vinyle pour qu’il apprécie sa valeur.

Vous pouvez également estimer la rareté de votre vinyle sur les sites en ligne spécialisés. L’idéal pour aboutir à un avis objectif est de faire évaluer votre vinyle par au moins trois sites fiables.

Article similaire

Show Buttons
Hide Buttons