Actu

Est-ce qu’un appareil auditif peut provoquer des vertiges ?

L’appareil auditif est un objet mis aux oreilles pour permettre au cerveau de distinguer les sons des mots. Il est souvent utilisé par les personnes dont la capacité auditive est faible. Cependant, il est remarqué que la plupart des personnes utilisant un appareil auditif rencontrent des problèmes de vertige. Est-ce que le vertige peut être une cause de l’utilisation de cet appareil ?

Quelles sont les caractéristiques et manifestations du vertige ?

Le vertige se caractérise chez le malade par la sensation de rotation de l’environnement dans lequel il se trouve. Il a l’impression que les objets autour de lui effectuent des mouvements. On aurait dit qu’il effectue des tours de manège ou qu’il se déplace dans l’ascenseur alors que ce n’est nullement le cas.

A lire également : Quel matériel acheter pour nourrir la volaille ?

Pour certains, ils ont l’impression de tomber et sont obligés de prendre appui sur quelque chose avant de retrouver l’équilibre. C’est un problème qui peut survenir une seule fois ou de façon régulière et qui peut durer quelques secondes voire plusieurs heures.

Il peut être accompagné de quelques symptômes comme le vomissement, la perte d’audition, la sueur, le mal de tête ou la nausée. C’est un mal qui se guérit et dont le traitement dépend de son origine. En consultant un médecin, il arrivera quand même à trouver une solution.

A voir aussi : Sélection des meilleurs jeux pour Oculus Rift

Comment l’appareil auditif peut causer le vertige ?

Le vertige est un problème fréquent chez une grande partie de la population dont près de 80% souffrent de déficience auditive. Et la déficience auditive se caractérise ici par le fait qu’une personne qui est censée avoir une audition normale n’arrive plus à entendre correctement ce qu’on lui dit.

Elle est souvent causée par une infection de l’oreille interne et/ou de l’oreille moyenne, le manque de flux sanguin, les virus ou le trouble du vestibule où se trouve l’organe d’équilibre. En effet, le vestibule est à une grande proximité de la cochlée. Ainsi, le son produit par un appareil auditif l’atteint plus facilement. Ce qui touche l’audition.

En d’autres termes, l’appareil auditif cause le vertige de manière indirecte, c’est-à-dire qu’il endommage l’audition qui par la suite peut causer des vertiges. Raison pour laquelle, il est toujours recommandé à une personne souffrant de vertige d’effectuer un test auditif.

Dans quel cas l’appareil auditif est-il utile contre le vertige ?

Bien qu’ayant certains impacts sur la santé, l’appareil auditif est aussi utile quelques fois pour lutter contre le vertige. Le vertige de Ménière par exemple est un vertige très intense caractérisé par le bourdonnement de l’oreille et la perte de l’audition. En touchant le vestibule et la cochlée à l’intérieur des oreilles, cette maladie empêche la transmission des signaux sonores au cerveau et conduit au déséquilibre du patient. Ce qui cause ainsi une perte auditive.

A ce stade, l’appareil auditif est d’une aide précieuse. Il permet d’améliorer la capacité auditive réduite par la maladie. Il est donc recommandé aux malades du vertige de Ménière de faire usage d’un appareil auditif.

Par ailleurs, l’utilisation d’un appareil auditif permet également de lutter contre la surdité, une forme de déficience auditive capable de provoquer des vertiges. Toutefois, tous les appareils auditifs ne sont pas adaptés aux problèmes auditifs. L’idéal est de se rapprocher d’un médecin pour plus de sûreté.

Quels sont les traitements du vertige ?

Comme nous l’avons évoqué précédemment, la prise en charge du vertige dépend de son origine. Ainsi, pour le traitement du vertige de Ménière, la diminution de l’intensité et de la fréquence de la crise nécessite un traitement approfondi. Il faut une profonde prise en charge médicamenteuse et la consultation d’un psychologue.

Dans le cas d’un vertige paroxystique, le rétablissement des cristaux minéraux des oreilles est nécessaire. Il faut également consulter un kinésithérapeute pour plus de rééducation et d’accompagnement.

Pour ce qui concerne la névrite, une prise en charge des symptômes liés à la douleur est nécessaire pour calmer l’inflammation. A part les solutions médicales, il existe d’autres solutions naturelles comme le contrôle de l’hygiène et l’adoption d’une bonne position quand on se lève le matin.

Article similaire